Délégués du personnel : Le personnel de l’ARSEL a choisi ses représentants.

Très disputées cette année, les élections des délégués du personnel de l’ARSEL ont donné lieu à un coude à coude très serré dans le 2e collège. La liste NGONO n’arrivant en tête que grâce à une voix d’écart, par rapport à la liste MBEUKA. Les deux listes ont en effet obtenu respectivement 13 et 12 voix.

Quant au 1er collège, la liste conduite par le délégué sortant, Patrick MOUMPEGNA, est arrivée en tête avec 37 voix contre 26 pour celle conduite par Théophile NOUMA.

Des 111 électeurs attendus, soit 80 pour le 1er collège (catégorie 7 à 12) et 31 pour le 2e collège (catégorie 1 à 6), 95 ont pu effectivement voter, pour un taux de participation global de 85,58%.

Rendu au terme du processus électoral visant à l’élection des délégués du personnel de l’ARSEL, la présidente de la commission électorale a félicité toutes les parties prenantes pour la maturité dont elles ont fait preuve, laquelle a favorisé le bon déroulement desdites élections.

Dans le but d’assurer le bon déroulement des élections des délégués du personnel, la commission électorale a installé le bureau de vote dans la cour principale de l’ARSEL. Et c’est à 9h00 que la présidente de la commission électorale mise en place pour la gestion du scrutin en a donné le coup d’envoi.

Il y a lieu de rappeler que pour cette élection, 4 sièges de délégués (2 pour chacun des 2 collèges) étaient ouverts aux candidats à l’ARSEL. C’est ainsi qu’au terme de la campagne électorale qui s’est tenue entre le 14 et le 28 février 2018, comme le prévoyait la décision N°00001/MINTSS/SG/DRP du 02 janvier 2018 fixant la date de déroulement des élections des délégués du personnel et portant organisation de la campagne électorale, l’élection s’est effectivement déroulée le 1er mars.

Selon un texte signé du ministre du Travail de la sécurité sociale, Grégoire OWONA, le 02 janvier 2018, les élections des délégués du personnel au Cameroun étaient programmées pour le 1er mars 2018. En effet celles-ci sont inscrites dans la loi N°92/007 du 14 aout 1992, portant code du travail.

A l’ARSEL comme dans les autres entreprises, sont électeurs à l’exception du chef d’établissement, les travailleurs des deux sexes, âgés de 18 ans révolus. Mais aussi ceux ayant travaillé pendant au moins 6 mois dans l’entreprise. Aussi, peuvent prétendre au poste de délégués du personnel, les travailleurs ayant 20 ans révolus, et ayant servi pendant 12 mois au moins sans interruption au sein de l’entreprise.

Ne sont pas éligibles, comme le rappelait une note de service de la direction générale de l’ARSEL, le chef d’établissement, son conjoint, ses ascendants ainsi que ses alliés au même degré.

     

** Copyright © 2008 - 2013 - ARSEL - Agence de Régulation du Secteur de l'Electricité - Cameroun**