Protection de l’environnement : Une préoccupation constante du Régulateur.

L’Agence de Régulation du Secteur de l’Electricité (ARSEL) est chargée entre autres de veiller au respect des textes législatifs et règlementaires par les opérateurs, conformément à la loi 2011 régissant le secteur de l’électricité au Cameroun. A ce titre, l’ARSEL soucieuse de sa responsabilité citoyenne de l’environnement, a mis en place au début de l’année 2016 la Sous-Direction de la Géomatique, de l’Environnement et des Statistiques (SDGES). Elle a été créée par la Résolution N°XXX-09-2014/ARSEL/CA du 1er Août 2014 du Conseil d’Administration.

Le secteur de l’électricité est un secteur industriel qui contribue aux problèmes environnementaux notamment la production de gaz à effet de serre, la destruction de l’habitat, l’épuisement des ressources naturelles, la production des déchets.

Au sein de l’Agence, un focus est mis sur les déchets plastiques qui résultent principalement de l’utilisation des bouteilles plastiques et emballages. Ces dernières et autres emballages sont introduits à l’Agence généralement pour les besoins personnels des employés ou pour les commodités lors des cérémonies qui s’y déroulent.

Malheureusement, la non maîtrise et la mauvaise gestion de ces déchets impactent négativement le cadre de travail du personnel. Pour pallier à ce désagrément une étude de pré-faisabilité sommaire de la collecte, du tri et du stockage des déchets plastiques a été lancée en décembre 2016 en vue de l’évaluation quantitative et qualitative des déchets plastiques générés au sein de l’Agence. Ladite étude a pour principaux objectifs de :
• procéder au tri des déchets et à leur répartition dans trois bacs identifiables à leurs couleurs, dont :
- un bac pour les déchets plastiques et électroniques ;
- un bac pour le verre et les métaux ;
- un bac pour les déchets biodégradables.
• déterminer les quantités des déchets plastiques générés au niveau de l’Agence sur une base journalière, hebdomadaire ;
• identifier et localiser les points de ramassage et de déversement des déchets
plastiques ;
• formaliser le processus de collecte des déchets en vigueur à l’ARSEL ;
• identifier les points de dépotage/vidange des déchets, et la fréquence de passage de Hysacam et de Name Recycling.

La Direction Générale de l’ARSEL dans le même sens, a initié un projet de convention de partenariat avec l’Association Cœur d’Afrique de la Fondation Roger Milla, en vue de la collecte et la transformation des déchets plastiques, et de leur réutilisation éventuelle par le partenaire.

De nombreuses actions ont également été impulsées par l’ARSEL en interne en particulier et dans le secteur en général, sur l’efficacité énergétique, l’économie verte, les économies d’énergie. Face aux Energies non Fournies (ENF) et leur corolaire de «délestages», ARSEL entends recourir à l’énergie propre à travers notamment l’installation d’une mini-centrale photovoltaïque de 10 kW au siège social de l’Agence

     

** Copyright © 2008 - 2013 - ARSEL - Agence de Régulation du Secteur de l'Electricité - Cameroun**