Projet de la Tour de l’électricité.

Du 20 au 27 février 2017, le Directeur Général de l’Agence de Régulation du Secteur de l’Electricité (ARSEL) a conduit une mission dite de « due diligence » des capacités techniques et financières de la CNYD à Shenyang en Chine, ville siège de l’entreprise CNYD. Celle-ci est candidate à la réalisation en mode PPP du projet TOUREL.

Cette délégation camerounaise était composée de :

  • M. NSAH VOUNDY Paul Gérard, Ministre-Conseiller et Chargé d’affaires de l’Ambassade du Cameroun en Chine,
  • M. TUM Rolland ABUHNGIENDO, point focal du projet TOUREL à l’ARSEL.

La partie chinoise était représentée par:

  • M. KANG BAOHUA, Président-Fondateur du Groupe des Entreprises YUANDA (CNYD) ;
  • M. WANG XINGJUN, Vice-président Exécutif et d’Exploitation du Groupe CNYD ;
  • M. WANG YIJUN, Vice-président et Directeur Exécutif de YUANDA China Holdings ;
  • M. DONG Eric, Directeur au Groupe CNYD ;
  • M. CHEN DONG, Directeur au Groupe CNYD ;
  • M. ROMAIN, Directeur Administratif de CNYD en Côte d’Ivoire;
  • Dr. SUN NGI-Francis, mandataire de CNYD pour les négociations du projet TOUREL était également présent.

La délégation camerounaise a été personnellement accueillie par le Président-Fondateur de CNYD. L’objectif général de la mission étant de fixer les jalons et définir la feuille de route pour une prochaine mission d’experts camerounais à SHENYANG. De fait, il est reconnu que le Cameroun, pays de paix, jouit d’une stabilité politique de près de 60 ans ; il dispose d’innombrables atouts et opportunités qui pourront être exploités par l’entreprise CNYD.

La réalisation du projet TOUREL pourrait susciter la mise sur pied de plusieurs autres projets au Cameroun dans des secteurs divers tels que la production de l’aluminium ou la production de l’électricité en tant que IPP. Le développement du Cameroun en résultera à travers les projets d’infrastructures induisant la création des emplois, etc.

Le Groupe CNYD a fait visiter ses installations à la délégation camerounaise; deux (02) sites de CNYD dans l’une des zones industrielles de SHENYANG ont été visités ; trois projets ont été visités : MAOYE (modèle local chinois), HENGLONG (modèle Hong-Kong) et WANGXIANG-Hôtel HYATT (modèle International) ;

Le « design » du projet TOUREL devra prendre en compte les caractéristiques optimales (du point de vue technique et financier) de chacun de ces projets visités.

Il est ressorti de cette visite que le Groupe CNYD dispose de plusieurs branches parmi lesquelles une branche immobilière. Il établit des relations privilégiées avec d’autres grands constructeurs chinois tels que CSCEC (China State Construction and Engineering Corporation), SCG (Shanghai Construction Group) et CR9 (China Recycling Energy Corporation) avec lesquels il réalise de grands projets à travers le monde. CNYD détient des droits sur des technologies qui lui permettent à présent de construire un logement en 03 jours.

La mission s’est achevée par une séance de travail avec l’équipe dirigeante du Group CNYD. Elle a débouché sur les observations suivantes :

  • le projet TOUREL est un projet de «Design-Financing-Build-Operate-Transfer» à réaliser en mode PPP ;
  • les parties devront s’accorder sur les détails exacts de chaque composante en fonction du budget et des autres paramètres du modèle financier du projet ;
  • les facteurs clés de succès pour ce projet sont la disponibilité d’un terrain de 5624 m² situé en plein cœur du centre-administratif de Yaoundé, d’une part, et la garantie de l’Institution publique d’occuper une partie des espaces des bureaux construits, d’autre part ;
  • l’examen du modèle financier pourrait permettre à l’institution publique d’étudier la possibilité de prolonger asymétriquement les durées de contrat de chacune des Tours et/ou réexaminer le partage des revenus ;
  • le Candidat CNYD pourrait transférer ses droits pour la construction et l’exploitation de l’hôtel à un tiers, soit en tant que cotraitant (partenaire/consortium) ou comme sous-traitant ;
  • les montants des frais CARPA et des «royalties» devront être maintenus en attendant une meilleure négociation par le DG/ARSEL pour leur possible réévaluation ;
  • le premier draft du modèle financier était attendu au plus tard le 15 mars 2017 ;

Au terme de cette mission, l’optimisme est de mise chez les parties au projet TOUREL.

     

** Copyright © 2008 - 2013 - ARSEL - Agence de Régulation du Secteur de l'Electricité - Cameroun**